Les bienfaits de la danse

La danse est bonne pour la mémoire

Apprendre une chorégraphie demande beaucoup de concentration et met notre mémoire à l’épreuve.  Il faut en effet arriver à retenir des dizaines, voire des centaines de mouvements, mais aussi l’ordre dans lequel ils s’enchaînent et le rythme auquel il faut les effectuer.

Les cours sont donc un bon entraînement pour notre mémoire. Ils arrivent à améliorer ses capacités, mais aussi à éviter les problèmes de mémoire qui peuvent apparaître avec l’âge.  Une étude a d’ailleurs démontré que la danse diminue de 76 % le risque d’apparition de démence.

La danse rend plus intelligent

En nous forçant parfois à prendre des décisions rapidement, comme c’est le cas lors de certaines danses de couple ou lors d’improvisations, la danse améliore notre capacité à faire face à des situations inconnues.  Notre habilité à prendre des décisions en toutes circonstances est ainsi fortement améliorée, tout comme notre acuité mentale.

 

 

 

La danse retarde le vieillissement des cellules de notre cerveau

Notre cerveau abrite des synapses, qui permettent de connecter les neurones entre eux. Or, avec l’âge, les synapses s’affaiblissent, jusqu’à mettre à mal la communication entre les neurones.

La danse fait appel aux synapses et aide ainsi à les renforcer. Résultat : les connexions entre les neurones ne disparaissent pas, ce qui maintient le cerveau en bonne santé.

La danse est bonne pour le coeur

La danse est un vrai sport et partage donc de nombreux bienfaits avec d’autres activités sportives, telles que la course à pied et le vélo.  Ainsi, la danse muscle notre coeur et améliore notre circulation sanguine.

De plus, en faisant travailler notre respiration, elle en améliore la capacité.  Tout cela fait de la danse un excellent sport pour lutter contre les maladies cardiovasculaires.

La danse permet de perdre du poids

Logiquement, comme la plupart des sports, la danse fait perdre du poids. On a cependant parfois tendance à l’oublier, car on associe souvent la perte de poids à des activités longues et pénibles !

La danse permet de lutter contre le stress et la dépression

D’abord parce qu’elle favorise la production de sérotonine et de dopamine, deux hormones qui sont chacunes liées au bonheur et au bien-être. Leur présence en nombre dans notre cerveau permet de combattre des émotions négatives comme le stress, voire la dépression.

Mais la danse aide aussi à lutter contre la dépression par son caractère social. En effet, elle se pratique généralement en groupe et force donc les danseurs à sortir d’un isolement dans lequel ils pourraient se trouver. Or, cet isolement joue souvent un rôle important dans le développement de la dépression.



La danse améliore l’estime de soi

Nous venons de le dire : que ce soit sur la piste de danse ou lors de cours de danse, la danse nous force à rencontrer de nouvelles personnes.  C’est un point positif, car selon plusieurs études, la création de liens amicaux avec d’autres personnes favorise l’estime de soi.

De plus, en nous faisant apprendre de nouveaux mouvements et en nous donnant chaque fois l’opportunité de nous améliorer, la danse favorise la confiance en soi. Un sentiment que vous emporterez avec vous hors de la piste.

Ces bienfaits vous ont convaincus …

Rejoignez-nous